Vulvodynie - Vestibulodynie - névralgie pudendale

La névralgie pudendale touche les deux sexes et survient chez les enfants en raison d'anomalies congénitales du trajet du nerf.

La névralgie du nerf pudendal est une pathologie similaire à la sciatalgie que tout le monde connaît bien. Il s'agit de l'irritation du nerf pudendal le long de son trajet. Le nerf pudendal est le nerf du périnée qui s'occupe de la sensibilité des organes génitaux et de la fonction musculaire du plancher pelvien pour assurer la continence urinaire et fécale... Suite de l'article de pelvilife.com (Lien) 2022

Diagnostic différentiel : Il y a d'autres nerfs qui innervent partiellement la région vulvaire, clitoridienne, scrotale et pénienne. Le nerf ilio-inguinal, le nerf ilio-hypogastrique et le nerf génito-fémoral ont un territoire sensitif qui diffère du nerf pudendal, puisque ces nerfs ont une origine thoraco-lombaire plutôt que sacrée. Tous ensembles, ils innervent la région de l'aine, du pubis, du bas de l'abdomen, du haut de la fesse et de la cuisse (en avant et à l'extérieur), du scrotum et de la grande lèvre. Le nerf fémoral cutané postérieur, lui, est issu des racines S1 à S4. Il provoque des symptômes sensitifs au niveau de l'arrière et l'intérieur de la cuisse, du bas de la fesse, du périnée latéral, du clitoris et de la grande lèvre. Les territoires sensitifs peuvent varier d'une personne à l'autre. Ces nerfs n'affectent pas la fonction sexuelle, vésicale ou intestinale, contrairement au nerf pudendal. Parfois, les muscles ou les fascias peuvent être en cause dans les symptômes ressentis. À noter qu'un syndrome myofascial du plancher pelvien peut aussi être confondu avec la névralgie pudendale. Extrait de pelvilife.com 2022

La vulvodynie, aussi appelée « névralgie pudendale », est une maladie qui touche les nerfs et provoque des douleurs parfois très fortes au niveau de la vulve (région entourant le vagin). L’intensité de la douleur est variable. Cela peut aller d’un léger inconfort à l’impossibilité même de s’asseoir. Cette maladie est particulièrement pénible psychologiquement pour la femme : d’une part ses causes exactes restent inconnues, même si certains facteurs de risques ont pu être identifiés. D’autre part, les relations intimes deviennent souvent compliquées, voire impossibles... Suite de l'article de Salveo.ch  (Lien)

La sexualité est parfois fortement perturbée par des troubles encore tabous : trois madmoiZelles témoignent de leurs vestibulodynies et dyspareunie... Suite de l'article de Madmoizelle (Lien) 2015

Vulvodynie, névralgie pudendale, vaginisme… pourquoi les maladies de la vulve intéressent si peu la médecine, pourquoi est-il si difficile de diagnostiquer les pathologies vulvaires ? Entre errances médicales et pression à la sexualité, les personnes atteintes témoignent de leurs difficultés pour en finir avec les tabous. ... Suite de l'article de Madmoizelle (Lien) 2021

Hôpital Universitaire de Zürich sur le thème de la Vulvodynie : https://www.usz.ch/krankheit/vulvodynie/ Site en allemand
Texte traduit de l’allemand par l’Association Lichen Scléreux, avril 2022
La vulvodynie est extrêmement désagréable pour les femmes : la zone des organes génitaux externes brûle, pique, démange et fait mal. Les causes de la vulvodynie ne sont pas encore connues avec précision, mais des facteurs physiques, psychiques et émotionnels y participent de manière décisive. Ci-joint le texte traduit en français : (PDF)

Vulvodynies et douleurs pelvipérinéales chronique,Vulvodynia and chronic pelvic and perineal pain, M. Moyal-Barraccoa, J.-J. Labatb, 2010
Sous-estimons-nous la fréquence de la vulvodynie ? Dans une étude menée dans la région de Boston, 16 % de femmes représentatives de cette zone géographique avaient souffert ou souffraient de douleurs vulvaires tenaces (plus de trois mois) [1]. Pourtant, la vulvodynie, inconfort vulvaire chronique médicalement inexpliqué, est mal connue des médecins [2]. Ainsi dans les consultations de pathologie vulvaire, les patientes sont souvent vues au terme d’une longue errance médicale jalonnée de dépitants « Vous n’avez rien », d’inquiétants « Je n’y comprends rien » ou d’ incompréhensible « Allez donc voir un psy ». Pour plus d'information (PDF)

Extrait des mises à jour en gynécologie médicale, F. Grolier, O. Graesslin, A. Charbonnel-Massé, C. Quéreux, (Reims) 2005 :
Cause fréquente de consultation en gynécologie si l’on entend sous ce terme l’ensemble des plaintes vulvaires avec un examen clinique plutôt normal, la vulvodynie est une forme d’inconfort vulvaire chronique dont le principal mode d’expression est la brûlure. Pour plus d'information (PDF)

Vulvodynies et vulvovestibulites : la démarche diagnostique établir un diagnostic est toujours nécessaire !
S. Gerber, Rev Med Suisse 2004 (Lien)
Résumé
La vulvodynie définit un syndrome de douleur vulvaire chronique malgré un examen clinique normal. Les patientes se plaignent d'une intense brûlure vulvaire, particulièrement invalidante. On identifie deux entités différentes : la vulvovestibulite, touchant essentiellement des jeunes femmes dont les douleurs sont focalisées au niveau du vestibule et provoquées au moindre contact, notamment lors de toute pénétration, et la vulvodynie dysesthésique, qui se constate chez des femmes post-ménopausées dont les douleurs sont spontanées et peuvent impliquer toute la vulve. L'étiologie est peu claire mais apparaît multifactorielle. Afin de prendre en charge ces patientes de manière adéquate et multidisciplinaire, il est important de suivre une démarche diagnostique standardisée afin d'exclure toute autre cause, notamment une origine infectieuse, une pathologie dermatologique, un contexte psychiatrique ou une néoplasie vulvaire.

 

Plus d’informations concernant la pose du diagnostic et le traitement. :

   Vulvodynies et douleur pelvipérinéales chroniques,
   www.urofrance.org/base-bibliographique, étude 2010 (PDF)

 

   Vaginisme, vulvodynie, vestibulite... Mais de quoi s'agit-il ?
   www.allodocteurs.fr/sexo/troubles-sexuels/vaginisme/vaginisme-vestibulite-mais-de-quoi-s-agit-il_1725.html

 

   Vulvodynie
   https://dermato-info.fr/fr/les-maladies-de-la-peau/la-vulvodynie

 

 

   La vulvodynie, kesako ? Marjorie Cambier sur Prévention Santé, YouTube
   www.youtube.com/watch?v=FBNuCAwZ9AA

 

   Vulvodynie - site de l’Association, en allemand www.lichensclerosus.ch/de/vulvodynie

 

   Réseau Vulvodynie, lié à notre Association, en allemand www.vulvodynie.ch/de/home

 

Vous pouvez vous-même obtenir la traduction de pages vous intéressant à l'aide d’outils de traduction internet comme
DeepL, www.deepl.com/fr/translator
ou Google traduction: translate.google.fr/?hl=fr
Attention : la traduction obtenue sera parfois APPROXIMATIVE. En cas de doutes ou de besoin d’éclaircissements, contactez-nous : francophone@lichensclerosus.ch